vous êtes ici > accueil > Social et environnement professionnel > Santé au travail

L’UGFF-CGT, a été reçue en intersyndicale
au ministère de la Fonction Publique
ce 30 novembre à 16H au sujet de l’amiante.

L’UGFF-CGT, a été reçue en intersyndicale au ministère de la Fonction Publique ce 30 novembre à 16H au sujet de l’amiante.

Le but de cette entrevue avec Mme Bernard était de faire reconnaitre le site de l’immeuble dit du tripode de Nantes en site amianté. Au bout d’une heure et quart d’entretien et les nombreux témoignages de camarades ayant travaillés au tripode, le ministère de la Fonction Publique s’est engagé à répondre officiellement début 2017 sur le classement en site amianté du site.

Dans un contexte de préparation des élections présidentielles et avec la condamnation du CHU de Besançon pour avoir exposé délibérément ses salariés à l’amiante les autorités ne peuvent plus faire la sourde oreille. Pour l’intersyndicale, la question de classement du site ne se pose pas, c’est la question de l’échéance qui est au cœur du débat. Devant les résultats des enquêtes et la façon odieuse dont sont traités les agents dans les commissions de réforme par les médecins agréés. Devant le manque de prise de responsabilités des ministères de tutelles (finances et affaires étrangères) qui rejettent la responsabilité sur la Fonction Publique, en faisant croire, à tord ou à raison, qu’ils interpellent la Fonction Publique et que celle-ci ne répond pas, ledit ministère s’est engagé à réunir ces ministères pour comprendre les points de blocages et prendre une décision officielle plutôt que de ne pas répondre.

Enfin, une réponse sera connue en début d’année car l’attente est grande chez les agents qui se sentent méprisés et humiliés !

(Version imprimable de cet article Version imprimable,envoyer l'article par mail envoyer par mail )