vous êtes ici > accueil > Vie syndicale > Suivi des luttes

Document(s) à télécharger

Action nationale des travailleurs sociaux du 8 septembre

L’intersyndicale des Etats Généraux Alternatifs du Travail Social (EGATS) appelle l’ensemble des actrices et acteurs du travail social exerçant dans le public et dans le privé à participer le 8 septembre à la grève unitaire pour la défense de nos métiers, de nos emplois, de nos formations et de notre éthique professionnelle.

A Paris, à 9h30 : Rassemblement pour la région parisienne devant la DGCS à Paris puis vers 10h30 départ en cortège au ministère des affaires sociales et de la santé pour remise des premières pétitions.

Dans les régions : chaque territoire doit décider du lieu et de l’heure de ses actions respectives locales.

* La PETITION Un objectif : faire entendre nos voix !!! à faire signer dès à présent et à renvoyer signée par mail à egats2015@gmail.com ou par courrier à CGT Fédération Santé et Action Sociale, case 538 - 263 rue de Paris - 93515 MONTREUIL cedex

* Une AFFICHE et un TRACT "Pour l’avenir du Travail Social" appelant à la mobilisation du jeudi 8 septembre 2016.

Pétition pour la défense de nos métiers et diplômes, pour l’avenir du travail social

Un objectif : faire entendre nos voix !

Nous, professionnel.le.s du social et du médico-social, salarié.e.s dans le privé ou dans les 3 versants de la Fonction Publique (Etat, Territoriale et Hospitalière) tirons la sonnette d’alarme :
il y a urgence

• pour une bonne prise en charge de nos publics,
• pour l’intérêt des professionnel.le.s,
• pour l’intérêt général !

Nous appelons la population, les élu.e.s, les travailleuses.eurs sociaux, agent.e.s, les psychologues, les ouvrier.e.s, les conseiller.e.s, les formatrices.teurs, les étudiant.e.s du secteur social, syndiqué.e.s ou non, à soutenir ces revendications, en signant la présente pétition réclamant :

• L’abandon du projet de réingénierie de l’ensemble des métiers du social ;
• La revalorisation statutaire et salariale pour l’ensemble des diplômes ;
• La reconnaissance immédiate au niveau licence des Diplômes d’État validés par 3 années de formation ;
• Le reclassement en catégorie A type des Assistants.e.s Sociaux, Educatrices.teurs Spécialisé.e.s, Educatrices.teurs de Jeunes Enfants et Conseillères.iers en Economie Sociale et Familiale ainsi que la traduction dans les Conventions Collectives pour le privé ;
• Pour le secteur public, un véritable déroulement de carrière en catégorie A pour les Conseiller.e.s Sociales.ciaux Educatives.tifs ;
• Des moyens pour les établissements de formation afin de pouvoir exercer correctement leurs missions avec des financements pour les étudiant.e.s, indispensables pour le paiement des gratifications de stage ;
• Des politiques sociales à hauteur des besoins de la population, quels que soient leurs lieux d’habitation ;
• Des moyens humains en personnels diplômés dans l’ensemble des établissements et services médico-sociaux ;
• Le refus des recours aux appels à projet et le maintien des conventions pluriannuelles par les collectivités territoriales afin de financer les associations ;
• L’arrêt de l’expérimentation des Contrats à Impact Social ;
• La défense et l’amélioration des Conventions Collectives de nos secteurs…

(Version imprimable de cet article Version imprimable,envoyer l'article par mail envoyer par mail )